août 4, 2020

Kasaï : l’Assemblée Provinciale donne 48h au gouverneur pour révoquer son conseiller politique

Partager cet article

 

Le bureau permanent de l’Assemblée Provinciale du Kasaï exige du gouverneur la révocation sans condition et dans un bref délai de son conseiller politique, pour avoir diffamé les députés provinciaux.

Lors d’une émission politique sur une chaîne locale, Célestin Nono Katumba, conseiller politique du gouverneur Pieme, avait déposé la charge du blocage de la province sur les dos des députés provinciaux, « qui ne font que se plaindre ».

« La province du Kasaï ne pas rétrocédée il y’a de cela six mois. Que la population évite d’imputer au gouverneur le blocage du Kasaï. Le problème est ailleurs, il se situe au niveau des députés provinciaux qui exigent du gouverneur, les soins de santé de leurs femmes et enfants, hormis les 30% perçus sur les recettes locales », a-t-il déclaré.

Au cours d’une communication à la presse lundi 03 Août 2020, le bureau permanent de l’APK rejette en bloc ces allégations et exige la révocation du conseiller politique du Gouverneur. Ce bureau demande au Gouverneur « d’apprendre à son entourage les rôles et attributions de chacun ».

« Ces propos discourtois tenus à l’endroit des députés sont de nature à créér un bras de fer entre les deux institutions provinciales. Le gouverneur a 48 heures pour mettre loin de son cabinet son conseiller et apprendre aux autres, que le rôle d’un conseiller est d’orienter son chef et non de vilipender les institutions sur les médias », ajoute t-il.

Il apporte la lumière selon que les 30% sont une réclamation émargée sur le budget du gouvernement provincial, et non une demande.

Diaris Kindalo à Tshikapa

156 vues
%d blogueurs aiment cette page :