Kasumbalesa : les recettes journalières « seraient passées de 4 à 20 millions » fc après la démolition de l’espace Bilanga

 

Les recettes journalières de la Direction générale de douanes et assises (DGDA/Haut-Katanga) seraient passées de 4 à 20 millions de francs congolais après la démolition de l’espace Bilanga à Kasumbalesa, confie une source à ACTU7.CD. Cette performance se justifierait pas l’absence des fraudeurs qui n’ont plus de choix qu’à déclarer officiellement leurs marchandises.

Une semaine après la destruction de l’espace Bilanga à Kasumbalesa, qui empêchait autrefois la province à maximiser les recettes dans cette cité frontalière, commence à produire de bon résultats. C’est le lundi 1er septembre que le ministre provincial de l’intérieur et sécurité du Haut-Katanga, Fulbert Kunda s’est rendu à Kasumbalesa pour faire un état de lieux. Sur place, il a visité l’espace qui servait à la fraude, ensuite il a tenu une réunion du conseil de sécurité pendant laquelle il a donné quelques instructions aux autorités politico-administratives afin d’en finir totalement avec cette situation.

La chasse aux fraudeurs douaniers initiée par Jacques Kyabula Katwe « est un exemple pour tous les gouverneurs des provinces frontalières et douanières de la RDC qui devront imiter pour aider le Trésor public ».


Francine Ntumba, à Lubumbashi.

Lire aussi  Kinshasa : Félix Tshisekedi lance les travaux de reconstruction de la maternité de Kintambo

Lire aussi

Les plus populaires