RDC : le MLC condamne les tuerie et viol des élèves finalistes et invite le gouvernement à prendre ses responsabilités

Reagissant à la tuerie des élèves finalistes de l’école primaire à Masisi le 26 août lors du test national de fin d’études primaires et l’attaque et viol des finalistes de l’Institut Rungu à Isiro par des personnes armées non identifiées et tant d’autres massacres enregistrés dans cette partie de la RDC, le mouvement de libération du congo (MLC) , a condamné avec la dernière énergie ces actes ignobles.

Il estime qu »il est inadmissible que nos garçons et filles soient inopinément tués et violés sous l’oeil impuissant de l’Etat congolais ». Car  » la meilleure façon d’attenter à l’avenir d’un pays est de s’en prendre à sa jeunesse ».

« Le MLC condamne avec véhémence ces actes ignobles. Il est inadmissibles que nos garçons et filles soient inopinément tués et violés sous l’oeil impuissant de l’Etat congolais. La meilleure façon d’attenter à l’avenir d’un pays est de s’en prendre à sa jeunesse. La pire façon de souiller la dignité d’une nation est d’utiliser le viol comme arme aux mains des terroristes sur le corps de la femme », lit-on dans un communiqué publié le 1er septembre par le MLC.


Tout en considérant la sécurité des populations comme une cause nationale, le parti cher à Jean-Pierre Bemba appelle à l’implication de tous : la classe politique, les institutions de la République ainsi l’ensemble des forces vives de la nation, afin « d’agir avec diligence pour prévenir et stopper ce déferlement de violence à l’égard de nos enfants ».

« Au gouvernement de mettre un terme à l’insécurité dans l’Est du pays et sur toute l’étendue de la République », souligne le MLC.

Deux élèves ont été tués dans une attaque rebelle à Masisi dans le Nord-Kivu et une autre violée à Isiro il y a quelques jours.

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires