Ituri : Un militaire tue son compagnon d’arme et se volatilise dans la nature à Djugu

 

Un militaire FARDC a ouvert le feu sur son compagnon d’arme qui est mort sur-le-champ la soirée de mardi 1er septembre 2020 au village Kirongozi 2 du groupement Angwali dans le secteur de Banyali-Kilo.

Selon nos sources dans la région, les deux militaires FARDC se disputaient une fille dans une buvette lorsque le garde du corps a ouvert le feu sur son compagnon d’arme qui était aussi son commandant peloton. L’auteur de cet acte et la fille se sont volatilisés dans la nature, ajoutent nos sources.

Cette information est aussi confirmée par le lieutenant Jules Ngongo. Le porte-parole de l’armée secteur opérationnel de l’Ituri a, au nom de son commandant le général Yav Avul, condamné cet acte et appelle les commandants des unités basées dans ce secteur au contrôle sur leurs hommes et de faire régner la discipline militaire.


Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi  Nord-Kivu : Plusieurs snipers rwandais tués et deux véhicules ennemis détruis par l'armée près de Kanyabayonga (Armée)

Lire aussi

Les plus populaires