Réformes électorales : « La Monusco est dans tout ce qui peut aider les congolais à trouver la stabilité » ( Leïla Zerrougui)

 

La Mission des Nations Unies en République Démocratique du Congo, Monusco, se dit prêt à appuyer toute initiative qui vise à apporter la stabilité au pays. La cheffe de la Monusco, Leïla Zerrougui l’a déclaré lors de la conférence de presse hebdomadaire tenue mercredi 2 septembre 2020 à Kinshasa.

A en croire la représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies en RDC, la Monusco est prête à apporter sa contribution pour aider les congolais à trouver la stabilité par voie du consensus.

Leïla Zerrouguie estime que le groupe de 13 personnalités politiques et sociales signataires de « l’appel du 11 juillet 2020 pour le consensus électoral en RDC » est un groupe qui a identifié les problèmes de fond qui peuvent être à l’origine de la déstabilisation du processus électoral.


 » …, Ils sont actuellement en train de discuter du processus électoral avec les autorités (…), c’est un groupe qui regroupe à la fois l’opposition et la majorité. C’est quand-même les gens qui essayent d’identifier les problèmes de fond qui peuvent être à l’origine de la déstabilisation ou qui peuvent empêcher le processus électoral de se faire dans les meilleurs conditions et dans le délai », a déclaré Leïla Zerrouguie.

Lire aussi  Nord-Kivu : Des affrontements opposent l'armée aux rebelles du M23 à une vingtaine de kilomètres de la ville de Goma

A lui de poursuivre, « je suis le débat et je sais qu’il y a de l’intérêt dans ça. S’il y a quelque chose que la mission peut faire, c’est d’apporter une contribution. Nous sommes dans tout ce qui peut aider à ce que les congolais trouver la stabilité », renchéri t-elle.

Dans la foulee, elle a affirmé qu’elle est prête à échanger avec ce groupe de 13 personnalités politiques qui « militent pour les réformes électorales ».

Josué Mfutila et Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires