Kananga : une fondation annonce la prise en charge de plus de 20 enfants  »de la rue » en vue de leur intégration sociale

René Kabamba, président, de la Fondation des jeunes unis pour le développement du Congo, FOJUDECO, a fait savoir que son organisation va dans les prochains jours assurer la prise en charge psychosociale de 20 enfants dits  » de la rue » de la ville de Kananga en vue de leur intégration sociale et lutter contre l’insécurité dans la province du Kasaï Central.

Il l’a fait savoir à ACTU7.CD lors d’une interview le jeudi 03 septembre 2020 à Kananga.

 » Nous sommes dans un pays où il y a un problème de l’insécurité et celui de la foultitude des enfants dits de la rue. Ceci est dû à la négligence de la prise en charge de ces enfants. C’est pourquoi nous avons pris l’engagement d’intégrer socialement 20 enfants dits de la rue pour contribuer tant soit peu à la lutte contre l’insécurité ».


A lui d’ajouter que si ces enfants ne sont pas encadrés et réintégrés dans la société, personne ne peut dormir en paix chez lui, car poursuit-il, ils seront les futurs voleurs et Kuluna (bandits).

Lire aussi  Kasaï : Le Gouvernement provincial procède à l'enregistrement biométrique des congolais expulsés d'Angola

Pour mémoire, la ville de Kananga compte plus de 4000 enfants vivant dans la rue. Certains se réunissent au rond point communément appelé Monalux pour ravir les biens de passants et ceci aux environs de 19h. C’est ainsi que l’intervention des autorités s’avère importante pour ne pas assister à une nouvelle génération des bandits.

Jérémie Descon Muambi, à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires