RDC : « Nous devons contrer toute tentative de dérive dictatoriale en RDC » (Fayulu)

Martin Fayulu et Théodore Ngoyi, tous candidats malheureux à la derniere présidentielle de 2018 sont convoqués ce mercredi 9 septembre au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe à 11h.

Ces deux personnalités sont au coeur d’une vive polémique pour avoir appelé à la mise en accusation du Chef de l’État Félix Tshisekedi pour “violation intentionnelle de la constitution”, en déplaçant les juges Ubulu et Kilomba de la cour constitutionnelle, alors que leurs mandats n’étaient pas expirés.

Sur son compte Twitter, le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (Ecidé) reaffirme sa position de contrer toute tentative de dérive dictatoriale en République Démocratique du Congo.


« Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la Constitution. Nous devons contrer toute tentative de dérive dictatoriale en RDC », a écrit Martin Fayulu sur son compte Twitter.

Lire aussi  RDC : Le gouvernement sommé de procéder à la fermeture immédiate des ports privés et clandestins

Ce cadre de la coalition Lamuka n’a pas précisé s’il se présentera devant la justice ou pas. De son côté, Théodore Ngoy, joint par Top Congo se dit prêt à affronter la justice.

« Je ne peux avoir peur de la justice. Celui qui a peur de la justice, c’est le malfaiteur », a-t-il déclaré.

Il confirme cependant qu’il ira se présenter le jeudi prochain suite à d’autres occupations dont il est contraint.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires