Ituri : Le député provincial Boyoko Didier condamné à la servitude pénale par la haute cour militaire

 

Le député provincial Didier Boyoko Kabange, élu de Mambasa, en Ituri, vient d’être condamné à la servitude pénale à perpétuité par la Haute Cour militaire ce 10 octobre.

La haute cour militaire a également condamné à la même peine le nommé Bongo Eyale, reconnu coupable dans cette affaire dite de « 12 lingots d’or », renseigne un avocat présent lors de ce prononcé.

Par ailleurs, 5 militaires également poursuivis dans cette affaire viennent ont été acquittés par la même juridiction, ajoute la même source.


Il y a quelques jours, l’auditeur militaire près la haute cour militaire avait requis la peine capitale contre l’élu de Mambasa et ses co-accusés pour incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline. Au cours de cette audience tenue le 6 octobre, la peine de mort avait été requise contre Didier Boyoko et consorts pour association des malfaiteurs et tentative de meurtre.

Lire aussi  Grâce présidentielle à Butembo : 46 détenus libérés de la prison de Kakwangura

Ce rendu de la haute cour militaire signe ainsi la fin de cette affaire dont les faits remontent au 17 juin 2019, au pont Orwa, à une vingtaine de kilomètres au sud de Bunia. Vers 16 heures, un groupe de militaires avaient ouvert le feu sur un véhicule Land cruiser, avec à son bord deux sujets chinois, un militaire et un chauffeur congolais.

Cette attaque avait causé la mort de deux personnes, un chinois et son garde du corps. Deux autres personnes s’en étaient sorties grièvement blessées.

Didier Boyoko Kabange, député provincial élu de Mambasa, avait été reconnu coupable du meurtre du sujet chinois et de son garde du corps par la cour militaire de l’ex Province Orientale. D’après cette juridiction militaire, c’est le député provincial qui était meneur de ce groupe d’assaillants. Par conséquent, elle l’avait condamné à 20 ans de prison et au paiement des dommages et intérêts. Ses avocats avaient fait appel de cette décision.

Lire aussi  Justice : Mamie Tshibola et Pascal Mukuna seront fixés ce mardi 21 juillet par la Cour d'Appel Kinshasa/Gombe

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires