Kasaï Oriental : Bientôt la production des premiers diamants à la MIBA après une longue période de suspension

La société Minière de Bakwanga (MIBA) va procéder à la production du diamant dans deux jours, après la reprise des ses activités. L’annonce a été faite à l’administrateur directeur général de cette société, par le directeur technique corneille Mbikayi, le lundi 12 octobre au polygone MIBA et à l’Ecole Secondaire Générale Technique de la Kanshi (ESGTK/MIBA), qui sont les deux patrimoines de cette société Minière du Kasaï Oriental.

Dans cette école secondaire de la société Minière, Paulin Lukusa s’était rendu pour féliciter les lauréats aux examens d’État édition 2019-2020, car l’un d’entre ces finalistes, a obtenu le plus grand pourcentage pour toute la province du Kasaï Oriental, (92 % Mbaya Kadima Manassé de Maths Physiques). Mais aussi encourager les enseignants de l’encadrement des élèves, malgré les conditions difficiles qu’ils ont traversées durant cette année scolaire qui vient de s’achever.

Devant la presse, Paulin Lukusa, nouveau patron de la MIBA, a dit avoir lu la détermination dans le chef des travailleurs de cette société afin de booster la production.


« Les gens ont exprimé la volonté de travailler afin d’atteindre les objectifs qui sont assignés. Déjà nous venons de payer deux mois, sans avoir eu à produire. Selon la promesse du directeur technique, dans deux jours, nous irons voir les premiers diamants qui seront produits à la MIBA. C’est ce que nous attendons. Aux travailleurs, nous devons travailler, produire afin de booster les économies de la société ».

Lire aussi  RDC : "Vivre autrement" demande à Tshisekedi de ne pas renouveler l'État d'urgence sanitaire

En ce qui concerne les recrutements des travailleurs au sein de cette société, Paulin Lukusa a expliqué comment s’effectue le processus d’engagement au sein de la Minière de Bakwanga. Pour lui « c’est après toilettage, ou examen des effectifs organiques dans chaque secteur et aussi après un constat sur l’augmentation de la production que l’entreprise va procéder aux engagements de nouvelles personnes ».

A lui de préciser que
« plus de vingt sept conteneurs des matériels achetés sur fonds de crédit de 27 millions acquis auprès de la Gecamine depuis 2018, sont déjà arrivés au polygone sous douane. Les pourparlers sont en cours avec la DGDA et l’agence en douane pour que ces biens, soient dédouanés en toute urgence, parce que nous sommes dans la phase d’agrandissement, car la nouvelle laverie de Kimberleyte qu’on va installer n’existait pas. L’installation de ces matériels sera faite d’ici peu afin que les travaux ne démarrent », a dit Paulin Lukusa.

Lire aussi  Haut-Katanga : Près de 140 enfants de la rue affectés au centre de rééducation Lukuni

Il a précisé en outre, que la sécurité du polygone MIBA, sera renforcée afin de sécuriser les outils de production de cette société. Il a promis que « tout celui qui sera surpris en flagrance, va subir la rigueur de la loi ».

Hervé Landry Ngoyi, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires