Kasaï Oriental/EPST : Le SYECO annonce une marche pour exiger le départ du ministre Willy Bakonga

 

Les membres du syndicat des enseignants du Congo section du Kasaï Oriental (SYECO) étaient en assemblée le jeudi 15 octobre 2020, à l’Institut de Mbuji-Mayi. Cette rencontre avait pour objectif, préparer la marche prévue dans les prochains jours pour réclamer le départ du ministre de l’ EPST Willy Bakonga et du directeur national de SECOPE (Service de contrôle de paie des enseignants) qui « ne veulent pas respecter la décision du chef de l’État sur la prise en charge des enseignants des écoles publiques ».

« les enseignants du Kasaï Oriental ont constaté avec indignation le non-respect des engagements entre le gouvernement congolais et le banc syndical. De ce fait, nous avons convoqué l’assemblée pour préparer notre marche du lundi pour exiger le départ du ministre de l’EPST, du directeur national de SECOPE, et celui chargé de l’administration et finances. Nous allons encore marcher pour exiger l’ajout du deuxième pallier, la prise en charge des enseignants nouvelles unités, et la suppression des zones salariale », a déclaré Jean Muteba, président provincial du SYECO.

Lire aussi  Messe du Pape François à Kinshasa : Katumbi et Fayulu déjà présents à Ndolo

Il appelle tous les enseignants du secteur public à participer massivement à cette marche de ce lundi 19 octobre.


Hervé Landry Ngoyi, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires