Kwilu : Plus de 700 personnes sensibilisées sur le processus de la foresterie communautaire à Nko

Du 28 septembre au 15 octobre 2020, les communautés locales des groupements Mbanza et Mbonga-Kakesa, dans le secteur de Nko, Territoire de Bulungu dans la province du Kwilu ont été sensibilisées sur le processus de la Foresterie Communautaire par Congolese Resources Institute, (CRI), une ONG qui œuvre pour les droits des communautés locales dans le Kwilu.

Au total 719 personnes dont 241 hommes, 182 femmes et 296 jeunes de 88 villages ont participé à cette sensibilisation, à l’issue de laquelle toutes ont donné leur « consentement libre préalable informé », suivi d’une formation sur le processus.

Daniel Kipiti, Chef de Groupement Mbanza a remercié CRI et exhorté toute la communauté à aller rapidement dans le processus « pour sécuriser leurs terres qui sont objets de spoliation récurrente par l’Etat congolais et les sociétés ».


« (…) Nos grands-parents ont découvert ces terres pour nous, ils nous les ont léguées, nous aussi devrons faire pareil pour nos petits fils. Ces terres ne nous appartiennent pas, c’est pour eux, ainsi donc maintenant que la loi nous donne cette opportunité, saisissons-la pour sécuriser définitivement la terre de nos ancêtres », a déclaré Daniel Kipiti.

Lire aussi  Kasaï-Central/présumé détournement à la DGRKAC : Une ONG "anti-corruption" invite l'IGF à descendre à Kananga pour enquêter

Et de poursuivre  » (…) tout le groupement Mbanza a un ancêtre commun, nous voulons que ce processus arrive rapidement à son terme sur toute l’étendue du groupement », a-t-il ajouté.

Toutes ces communautés n’attendent que l’étape suivante, celle de la cartographie participative et la constitution de leurs dossiers.

A l’issue de cette sensibilisation, plusieurs communautés locales voisines sollicitent elles-aussi un accompagnement auprès de CRI pour sécuriser leurs terres traditionnelles. Ces activités sont organisées dans le cadre du projet d’Appui à la sécurisation des Droits fonciers et forestiers des Communautés locales et peuples Autochtones, (PASDFF) financé par Tenure Facility.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires