Kwilu : Près de 11.044 hectares de terres coutumières en voie d’être sécurisées par Congolese Ressources Institute au territoire de Bulungu

 

Dans le cadre du processus de foresterie communautaire lancé depuis 2014 en République démocratique du Congo (RDC), près de onze mille quarante-quatre (11.044) hectares de terres de la communauté Kialu, au territoire de Bulungu, dans la province du Kwilu, sont en voie d’être sécurisées par une structure dénommée Congolese Ressources Institute.

C’est à la demande de la communauté et au Consentement Libre Informé Préalable (CLIP) ainsi qu’aux activités de cartographie participative, avec la participation de tous les voisins de cette communauté Kialu et celle des autorités politico-administratives locales et territoriales que cette sécurisation sera rendue possible, avec comme avantages la résolution de plusieurs conflits des limites des terres avec les voisins, et la connaissance des limites et la superficie de cette étendue de terre.

A l’issue de l’assemblée communautaire tenue à Kialu, un dossier a été constitué par les cinq (5) représentants coutumièrement attitrés et déposé au secteur de Luniungu pour la suite du processus. Pour Don Madikani Mungala, expert SIG et chef de projet adjoint au CRI, ce projet va promouvoir une gestion participative et durable des ressources naturelles au niveau de la base.

« (…) Ce projet promeut le développement communautaire, sécurise les terres coutumières et favorise la paix sociale dans les milieux ruraux où les conflits de limites ont appauvri les communautés et les terres ont souvent été spoliées par l’État et les tiers, d’où la sécurisation de ces terres coutumières. Ce projet s’inscrit également dans la vision du Gouverneur de province, Willy Itsundala qui fait du développement local à travers la foresterie communautaire, un de ses piliers majeurs, développement qui ne peut s’obtenir sans une meilleure planification et gestion des espaces surtout au niveau local. Ainsi, toutes ces concessions forestières des communautés locales (CFCL), une fois attribuées, seront des outils efficaces pour la production du Plan d’aménagement du territoire au niveau provincial », a-t-il fait savoir.

Hormis la communauté de Kialu, les communautés de Kingwaya, Mbanza, Mbonga Kakesa et Kikongo, toujours dans le territoire de Bulungu, avaient, elles aussi, bénéficié de cet appui dudit projet, dans la sécurisation de leurs terres respectives.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires