Ituri : Un ancien gouverneur appelle les autorités à mettre en place une commission de réconciliation à Irumu

 

L’ancien gouverneur de la province de l’Ituri, Jefferson Abdallah s’est exprimé sur les violences intercommunautaires à Irumu qui ont entraîné le déplacement massif des populations civiles depuis le week-end dernier.

Dans un entretien accordé à ACTU7.CD, ce notable regrette que les villages entre Bunia, chef-lieu de l’Ituri et la cité de Komanda soient vidés de leurs habitants suite aux violences entre Hema et Bira. Il propose aux autorités de descendre sur terrain pour réconforter les populations en vue de favoriser le retour des habitants dans leurs villages.

« Les villages entre Bunia et Komanda se vident. Les autorités provinciales (les membres du comité provincial de sécurité) devraient descendre sur terrain pour réconforter ces populations, les sécuriser et les assister pour qu’elles regagnent leurs villages », a-t-il dit.


Pour mettre fin à ce conflit entre les communautés, Abdallah Pene Mbaka encourage les autorités provinciales de mettre en place une commission chargée de la pacification et la réconciliation entre les communautés.

Lire aussi  Ituri : Le président des victimes des atrocités de CODECO et Chini Ya Kilima visé par une plainte du gouverneur pour "imputation dommageable"

« (…)Etant donné qu’il s’agit d’un conflit entre les communautés Hema et Bira. Il faut les reconcilier. D’où la nécessité de mettre en place un mécanisme structurel pour cette fin, c’est-à-dire pour la réconciliation et la cohabitation pacifique », propose t-il.

Depuis plusieurs mois, une méfiance s’est installée entre les communautés Hema et Bira en territoire d’Irumu. Une dizaine de morts a été enregistrée le week-end dernier dans les violences entre deux groupes de jeunes appartenant aux deux communautés. Il s’en est suivi d’un déplacement massif des populations civiles vers des endroits supposés sécurisés, notamment la cité de Komanda.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires