Kasaï-Oriental : Clôture de la session d’information des journalistes et promoteurs des médias sur la protection internationale et le mandat du HCR

La cérémonie de clôture de la session d’information des journalistes et promoteurs des médias locaux sur la protection internationale et le Mandat du Haut Commissariat des Réfugiés (HCR) en faveur des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays a eu lieu mardi 20 octobre à Mbuji-Mayi.

Pour cette deuxième et dernière journée, les professionnels des médias ont été formés sur le mandat du Haut Commissariat des Réfugiés ( HCR ), les fondements de la protection internationale, le cadre juridique applicable en matière des personnes déplacées, les responsabilités des acteurs de protection et les solutions durables pour des personnes déplacées internes.

Dans son intervention, Didier Bakajika, associé au bureau protection HCR/ Kananga, a donné l’objectif de la protection et les fonctions conférées par le statut de UNHCR.


Au nom de tous les journalistes, Louis Kabongo, président de l’UNPC /Kasaï-oriental a remercié le HCR pour son initiative à l’intention des journalistes et patrons des médias et a réitéré le vœu de voir le HCR continuer sous cette lancée.

Lire aussi  Kinshasa : l'opération coup de poing se poursuit dans sa deuxième phase à Matete et ses environs ce lundi

Selon les statistiques du HCR du 31 Mai 2020, en RDC des réfugiés se présentent comme suit : 214.470 Rwandais (Nord et Sud Kivu et Tanganyika), 171.987 Centrafricains (Nord et Sud Ubangi et Bas Uélé), 88.629 soudanais du Sud ( Ituri et Haut Uélé) et 48.629 Burundais ( Sud Kivu).

Plusieurs congolais ou demandeurs d’asile congolais se trouvant dans d’autres pays sont évalués à 912.691 personnes.

Le HCR inscrit cette session dans le cadre de la planification de ses activités dans la région du Grand Kasaï. Ces assises de deux jours qui a réuni 50 journalistes et patrons des médias locaux seront sanctionnées par la remise des brevets jeudi 23 octobre 2020.

Cette série de formation va se poursuivre avec les membres de la société civile et les acteurs politiques de la province du Kasaï-Oriental.

Hervé Landry Ngoyi, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires