« Le FCC ne reconnait pas les juges ayant prêté serment et ne se sentira lié par aucun des actes qu’ils poseront » (Communiqué)

« Le FCC ne reconnait pas les juges ayant prêté serment et ne se sentira lié par aucun des actes qu’ils poseront », fait savoir le Front commun pour le Congo (FCC) au terme d’une réunion tenue le jeudi 22 octobre, une deuxième rencontre du genre en l’espace de deux jours. Cette fois-ci, la plateforme de Joseph Kabila est revenue sur la prestation de serment de trois juges de la Cour constitutionnelle mercredi dernier devant le chef de l’État.

Dans le communiqué final signé par Didace Pembe, le FCC constate « la nullité des nominations desdits juges étant de plein droit conformément à la loi organique pertinente ». En outre, il regrette du fait que « le choix délibéré de violer la Constitution a été consommé jusqu’au bout, allant jusqu’à toucher aux symboles et rituels de la République à travers un passage en force qui fera date dans les annales sombres de l’histoire politique du pays à plus d’un titre ».

Lire aussi  Elections 2023 : Les premiers résultats de l'élection présidentielle seront publiés dès ce vendredi (Didi Manara)

Le FCC tient à réaffirmer que sa position sur ce dossier de nomination des nouveaux juges constitutionnels reste inchangée. Le regroupement politique majoritaire au Parlement félicite tous ses cadres évoluant au sein des institutions « pour avoir refusé de cautionner une violation si flagrante de notre loi fondamentale, démontrant, par la même occasion, qu’ils constituent une majorité réelle, vivante, unie, pétrie des principes républicains et disciplinée ».


Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires