Consultations : « Cette démarche risque d’être considérée comme un aveu de reconnaissance de la non-élection de Tshisekedi en 2018 » (Hubert Kabasu Babu)

 

Réagissant à l’annonce de Félix Tshisekedi d’entamer une série de consultations des leaders les plus représentatifs de la classe politique dans le but de déboucher à la création de l’Union Sacrée pour la Nation, Hubert Kabasu babu a laissé entendre que l’adresse du Président de la République était dans « son captage général assorti d’un esprit de paix, propice à la préservation de l’unité nationale, comme il l’a souhaité dans sa politoscopie précédente ».

Pour ce politologue, l’option de consultations et la modalité participative au gouvernement de la République sont aussi appréciables. Il ajoute cependant que « dans ce contexte d’un ordre républicain et démocratique légitimement établis », cette démarche est « porteuse d’aléa politologique gravissime ».

« Cette démarche risque d’être considérée comme un aveu de reconnaissance de la non-élection de Félix Tshisekedi en 2018 et donc logiquement, une tentative de sa part de consolider une légitimité présidentielle contestée depuis 2018 », a t-il dit dans une mise au point transmise à ACTU7.CD.


À lui de se lamenter, « Monsieur le Président, il n’existe aucune rationalité assurant que ceux qui vous ont dramatiquement marginalisé aux yeux du monde entier à Genève et ceux qui étaient au FCC ayant géré avec ses leaders pendant des décennies et les ont quittés par situationnisme politique, sont devenus subitement détenteurs d’une vertu politique salvatrice qui va vous aider à résoudre les problèmes que vous avez épinglés ».

Lire aussi  Félix Tshisekedi à Bruxelles pour un deuxième voyage à titre privé en l'espace de deux mois

Il renchérit que Félix Tshisekedi a « impérativement besoin d’une réorientation stratégico-operationelle et d’une innovation gouvernologique ».

Hubert Kabasu Babu, ne partage pas l’option de l’organisation des consultations estimant que c’est une perte de temps et de ressources pour la République.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires