Kasaï-Central/Éducation : la nouvelle société civile de Kazumba « dénonce la pratique des dîmes sur le salaire des enseignants dans les écoles conventionnées »

 

 » nous savons que ces enseignants doivent se réjouir de leur salaire et pourtant peu soit-il ce salaire est torturé de part et d’autres et surtout dans les écoles conventionnées », s’est exprimé d’un ton inquiétant Émile Kalembu, coordonnateur de la nouvelle société civile de Kazumba, le samedi 24 octobre 2020 à la presse locale.

Selon cette source, les enseignants de son entité perdent 10% de leur salaire chaque mois.

 » Ces enseignants perdent les 10% de leur salaire à la fin de chaque mois et on dit que cet argent, c’est la dîme. Cette dîme s’inscrit où ? c’est par rapport à quoi ? », s’interroge-t-il.


Sur ce, Kalembu demande à l’Etat de veiller à cette situation d’antivaleur.
 » Si c’est la convention, l’Etat doit mettre son oeil vigilant sur le salaire de l’enseignant », a-t-il conclu.

Il sied de rappeler que la République Démocratique du Congo s’est inscrite dans la logique de lutte contre les antivaleurs. C’est ainsi que la société civile du territoire de Kazumba de la province du Kasaï-Central ne veut pas laisser passer cette pratique qui décourage les enseignants à ne pas bien dispenser des cours aux élèves pour rendre effectif la gratuité de l’enseignement telle que prônée par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Lire aussi  RDC - EXETAT 2023 : Plus d'un million d'élèves finalistes du secondaire attendus pour la session ordinaire

Jérémie Descon Muambi à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires