5 personnes dont une mère et 4 enfants périssent dans un incendie à Bandundu

5 personnes membres d’une même famille ont péri dans un incendie au n°66 de l’avenue RVA, au quartier air-congo dans la ville de Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu. Il s’agit d’une mère et 4 enfants dont 3 filles et un garçon. Le père et une autre fillette de 10 ans sont admis aux soins intensifs à l’hôpital général de référence de Bandundu. Le père a eu une brûlure au front, mais la fillette a des brûlures sur tout le corps et est dans un état un peu critique.

Selon le premier témoin et conseiller provincial de la Croix-Rouge arrivé sur terrain, la cause de cet incendie serait un coup circuit électrique, mais cette hypothèse selon lui est peu probable.

 » (…) j’habite à quelques mètres de cette parcelle, quand j’ai entendu des gens crier au secours, c’était vers 1h du matin, je suis allé et j’ai vu la fumée qui se dégageait partout dans la maison. Un autre petit est arrivé et est allé vite couper le courant à la logette. j’ai forcé la porte et j’ai vu le père qui s’est précipité pour sortir. Je suis entré et j’ai fais sortir la petite fillette de 10 ans mais elle était brûlée. Je suis allé à la fenêtre de la chambre où dorment les autres enfants, je l’ai cassée mais quand j’appelais, personne ne répondait, la fumée était partout et c’était impossible pour moi d’y accéder. C’est vers 4h, après que la fumée soit dégagée, d’autres secouristes et moi avons récupéré les corps dont 2 étaient presqu’en décomposition et nous les avons acheminés à la morgue », a déclaré Antoine Luku bimona, conseiller provincial à la Croix-Rouge et secouriste.

Lire aussi  EPST : W. Bakonga pour l'optimisation de la diffusion des cours à distance sur la RTNC

Selon d’autres témoins, plusieurs biens seraient calcinés et d’autres ont été sauvés de justesse dont une moto.

Le vice-gouverneur et quelques membres du gouvernement provincial ainsi que le maire de la ville sont descendus à l’hôpital général de Bandundu et ont décidé de prendre en charge l’enterrement de ces 5 corps qui interviendra dans quelques heures, et ont instruit à ce que les rescapés soient pris en charge.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires