EX-ONATRA : « Le DPM Dikenda n’a jamais été suspendu, c’était une sanction préventive pour qu’il soit entendu par la commission d’audit » (administrateur A. Nzangi)

La « réhabilitation » du Directeur du Département de port de Matadi (DPM) qui provoque un tollé auprès de certains agents et cadres de la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP) n’en est pas une. M. Dikenda, c’est de lui qu s’agit, « n’a jamais été suspendu, contrairement à ce qu’on raconte », explique l’Administrateur Antoine Nzangi qui « a conduit la mission d’audit sur la malversation financière qu’on rapproche à M. Dikenda ».

Dans un échangé téléphonique avec ACTU7.CD, Antoine Nzangi, par ailleurs député national, affirme que « le Directeur Dikenda n’a jamais été suspendu ». C’était une mesure préventive en attendant qu’il soit entendu pour l’audit », fait savoir Antoine Nzangi. La preuve, poursuit-il, « Dikenda accompagné de deux de ses collaborateurs a fait le déplacement de Kinshasa et a reçu les frais de mission et pris en charge par l’entreprise. « Ce qui prouve qu’il n’a pas été sous sanction », ajoute l’Administrateur Nzangi.

Lire aussi  RDC : Les militaires ayant assiégé la résidence de JJ Mamba retirés

A la tête de la Commission d’audit, Antoine Nzangi estime que le Directeur Dikenda « ne peut pas être suspendu dès lors que le Conseil de la SCTP ne s’est pas réuni pour décider de son sort ».


Néanmoins, reconnait-il, l’audit a été fait et « nous avons confronté toutes les preuves ». A l’heure actuelle, soutient Antoine Nzangi, « le rapport de l’audit a été remis au Conseil d’Administration de la société. Il n’appartient qu’au conseil de lever l’option pour qu’on connaisse le sort du Directeur Dikenda qui, jusqu’à preuve du contraire, a le droit de continuer de travailler ». « Le Conseil va siéger pour statuer », promet Antoine Nzangi.

La mise au point de l’Administrateur Antoine Nzangi « dissipe tout malentendu sur l’ingérence de José Makila accusé de vouloir tenter de forcer la réhabilitation » du Directeur Dikenda. D’ailleurs, le PCA de la SCTP, dans un appel téléphonique à ACTU7.CD a reconnu que ce n’est pas lui qui voulait le retour aux affaires de Dikenda, mais plutôt « la commission d’audit qui, après avoir déposé son rapport, a demandé au conseil d’Administration de réhabiliter Dikenda ».

Lire aussi  Arrestation de Ngoy Mulunda : "C'est insulter Dieu quand on appelle pareil Monsieur Pasteur" (Me Didier Kondo)

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires