Hôpital Saint Joseph : la « Maison du diabète » organise une mutuelle des diabétiques

 

La « Maison du diabète » récemment réhabilitée au sein de l’hôpital Saint Joseph à Limete participe tant bien que mal à aider les personnes malades du diabète. Grâce au Dr Christophe Ntalu, cet établissement médical apporte de l’insuline et autres matériels, fait savoir le responsable des lieux, Dr Jean-Pierre Lubanda.

Une visite guidée organisée, le mercredi 11 novembre, par le Centre d’éducation diabète et santé, la Fédération internationale du diabète, HJ Hospitals et les autres partenaires dans le cadre de la Journée mondiale du diabète, a permis à la presse de Kinshasa et celle de l’Intérieur du pays de se rendre compte du fonctionnement de ce cadre réhabilité par Fondation Godard Motemona. Question pour le Centre d’éducation diabète et santé d’informer et sensibiliser la population et les décideurs sur le diabète sucré.

La Journée mondiale du diabète 2020 organisée sous le thème « le personnel infirmier et le diabète » est également une occasion pour le Centre d’éducation diabète et santé d’interpeller les Congolais sur la façon de vivre, de voir et de considérer les diabétiques. C’est pourquoi, explique le Dr JP Lubanda, « le Congolais ne doit seulement voir son cas, mais aider aussi les autres à profiter de ce don chaque peut disposer pour soulager les malades du diabète ».

Lire aussi  Ituri/COVID-19 : la société civile accuse le gouverneur de saboter les nouvelles mesures prises par le Chef de l'État

Dans cette optique, poursuit Dr Lubanda, la « Maison du diabète », qui est en fait une clinique des diabétiques, a instauré un système de mutuelle entre les malades. Selon le gestion de ce centre médical, chaque patient contribue mensuellement à la hauteur de 20 dollars américains. « Dans les 20 dollars, vous avez droit aux soins, à l’insuline et l’entretien des plaies qui coûte normalement cher ne sont pas facturés », fait savoir Dr JP Lubanda.

Dr JP Lubanda estime que le diabète est une maladie chronique qui impose un traitement à vie. D’où son appel aux hommes de bonne volonté d’apporter leur aide à la « Maison du diabète » qui, d’ailleurs, dispose des machines spécialisées et offre le dépistage gratuit.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires