Lutte contre l’insécurité à Goma : Patrick Munyomo lance la campagne de ramassage d’armes et munitions de guerre disséminées au sein de la population

La campagne de ramassage d’armes, munitions de guerre et d’autres effets militaires disséminées au sein de la population à Goma et ses environs a été lancée le mercredi 11 novembre au stade Don Bosco Ngangi dans le village Ngangi 2, en territoire de Nyiragongo par le Gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita. Il s’agit d’une initiative prise par le député national Patrick Munyomo au travers la fondation qui porte son nom et c’est dans le cadre de la lutte contre l’insécurité à Goma et la criminalité urbaine.

Dans son mot de lancement, l’autorité provinciale a appelé au repenti actif, ceux-là qui détiennent des armes et effets militaires illégalement dans des maisons avant de leur rassurer une immunité pendant toute la période de la campagne. La campagne, selon son initiateur, est inscrite dans la vision du chef de l’État de pacifier la partie est de la RDC et plus particulièrement la province du Nord-Kivu.

Lire aussi  1er mai : "Perte attendue d'ici juin de 305 millions d'emplois dans le monde à cause de COVID-19", estime le Directeur général de l'OIT

Pour ce premier jour, des armes, grenades, munitions de guerre et des tenues militaires ont été ramassées au sein de la population. Ceux qui ont remis des armes à feu ont eu chacun 100 dollars américains alors que ceux qui sont venus avec des munitions de guerre et des effets militaires ont eu entre 20 et 50 dollars américains. Une opération organisée en présence du gouverneur de province, du président de l’assemblée provinciale, des membranes du comité provincial de sécurité, des ministres et députés nationaux et provinciaux ainsi que la société civile.


La campagne va donc se poursuivre dans les différents sites installés dans la ville de Goma pour le ramassage et ceux qui vont apporter ces effets, recevront entre 20 et 150 dollars selon l’engin, explique le comité mise en place pour le suivi de ce projet.

50.000 dollars c’est le montant que le député national Patrick Munyomo a mis en jeu au travers de sa fondation pour rendre effective cette campagne .

Lire aussi  Grande Bretagne :  l'ambassadeur de la RDC à Londres déguerpi pour non paiement de loyer

David Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires