Kasaï Oriental : Cinq agents de la MIBA licenciés pour « vol de diamant »

 

Cinq agents de la société Minière de Bakwanga (MIBA) ont été licenciés sans préavis depuis la semaine dernière.
Notre source révèle que ces cinq personnes ont été prises la main dans le sac à la centrale de triage de la MIBA, le samedi 24 octobre dernier.

Le directeur général Paulin Lukusa précise que toutes les procédures ont été respectées avant d’arriver à cette décision.
« Le conseil de discipline siégeant à l’issue de ce forfait le 5 novembre, a levé l’option de sortir cette bande de la société.
Ces travailleurs licenciés pour vol de diamant sont : KAZADI Patrick Chef de service Finition, Pasteur BISEBA agent chargé de la sécurité, M. MUTOMBO électricien et agent à la Finition, Mr KALALA agent Finition ainsi que monsieur KAZADI électricien ».

La même source indique que, le service de sécurité, a pu visualiser les films quelques jours plus tard, après détection des mouvements par les caméras de télésurveillance qui étaient opérationnelles. Les cinq agents dont un chef de service ont d’abord été interpellés au service enquête du Département juridique de la MIBA pour établir les responsabilités, avant d’être licenciés.


Ce énième vol de diamant intervient pendant cette période où les activités ont semblé reprendre à la production dans cette société et pendant qu’un autre dossier en appel autour de vol du diamant Fancy Green à la Société Minière de Bakwanga (MIBA) a débuté jeudi 05 Novembre, devant la cour d’appel de Mbujimayi.

Lire aussi  Kasaï : un député adresse une question écrite au ministre des affaires humanitaires pour la prise en charge des expulsés d'Angola vivant à Kamako

Hervé Landry Ngoyi, à Mbuji mayi

Lire aussi

Les plus populaires