Goma : Un militaire arrêté avec 4 armes AK47 qu’il voulait « vendre à des criminels »

Un militaire de l’unité commandant vient d’être arrêté par les services de sécurité au quartier Mabanga sud dans la ville de Goma avec 4 armes à feu type AK47, alors qu’il « s’apprêtait à les vendre à des criminels ».

Ce militaire répondant au nom de Mbula Ebengo est passé aux aveux renseignant qu’il est membre d’un groupe de 4 personnes qui font la vente illicite d’armes à feu et munitions de guerre à des criminels dans la ville de Goma.

Selon le chef du quartier Mabanga sud Ikandosa Wenga qui a contribué en grande partie à l’arrestation de cet incivique, « après être passé aux aveux, il m’a fait visiter un dépôt situé derrière l’aéroport de Goma où ils cachent toutes les armes qu’ils vendent à des criminels, à Goma, Rutshuru Masisi et ailleurs ».


Ce malfaiteur vient donc d’être remis entre les mains des services compétents pour que lui et tous ses complices et coéquipiers soient punis conformément à la loi.

Lire aussi  Beni : 2 morts, 2 motos brûlées et des habitations pillées par les ADF à Mangazi

Mercredi dernier, le Gouverneur du Nord-Kivu a lancé à Goma une campagne de ramassage d’armes et munitions de guerre disséminées au sein de la population dans le cadre de la lutte contre l’insécurité. Il s’agit d’une initiative du député Patrick Munyomo à travers la fondation portant son nom qui donne de l’argent contre une arme et des effets militaires.

David Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires