Ituri : Une centaine de civils interpellés le week-end dernier à Kotoni regagnent leur village

Ituri : Une centaine de civils interpellés le week-end dernier à Kotoni regagnent leur village

Au total 123 civils interpellés lors des opérations de bouclage menées par l’armée et la police au village de Kotoni dans la nuit de vendredi à samedi dernier viennent de regagner leur village.

C’est à bord des camions de la police que ces personnes ont été ramenées dans leur village situé à 15 km au sud-est de Bunia, chef-lieu de l’Ituri. Ces personnes avaient été appréhendées avec un groupe de miliciens de la CODECO qui, selon l’armée, planifiaient des attaques contre la ville de Bunia à partir de ce village.


Le Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri, qui faisait partie de la délégation, a affirmé que c’est suite à la collaboration notamment du Bureau de l’assemblée provinciale de l’Ituri que les innocents parmi les suspects ont été relâchés.

Lire aussi  PTNTIC : Kibassa Maliba et Huawei RDC parlent de la numérisation et des défis à relever

« Tout le monde dans ce village n’est pas milicien. Mais les miliciens viennent souvent se cacher au sein des habitants », a-t-il ajouté, avant d’appeler la population locale à la dénonciation de tous les hors-la-loi auprès des autorités locales.

Dans la nuit du vendredi au samedi 19 décembre, les forces armées et la police nationale congolaise avaient mis la main sur une centaine de personnes au terme d’un bouclage menée au village Kotoni, à 15 km de Bunia. Deux armes de type AK-47 et une importante quantité de munitions avaient également été saisies.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires