Ituri : Recherché par des inconnus armés, le coordonnateur de la Convention pour le Respect des Droits Humains Irumu en clandestinité

Ituri : Recherché par des inconnus armés, le coordonnateur de la Convention pour le Respect des Droits Humains Irumu en clandestinité

Le Coordonnateur de la Convention pour le Respect des Droits Humains, CRDH, en territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri se dit en « insécurité » et en « clandestinité » depuis la nuit du 24 décembre.

Christophe Munyanderu qui alerte ACTU7.CD, indique que des hommes armés sont arrivés, vers 20 heures dans sa boutique au village Bwanasula, dans la chefferie de Walese Vonkutu au sud d’Irumu. Ces hommes auraient demandé à voir le coordonnateur de la CDRH ou son petit frère. Celui-ci aurait pris fuite pour une destination inconnue.


Cet activiste des droits humains qui « ne se reproche de rien » pense que « ces hommes cherchent à le tuer » suite aux différentes dénonciations de violations des droits humains aussi bien par les groupes armés que les services de l’Etat.

Lire aussi  Goma : La société civile du quartier Mugunga alerte sur la résurgence des cas de kidnapping

« (…) J’alerte l’opinion nationale et internationale que ma vie et la vie de toute ma famille est en insécurité totale (…)Je ne me rapproche de rien mais je sais bien ces hommes armés me cherchent pour me tuer suite aux dénonciations de la présence des groupes armés dans le territoire d’Irumu et d’autres violations graves des droits humains par certaines autorités militaires et policières et d’autres services (…)jusqu’à présent je ne sais pas où serait mon petit frère qui a pris fuite (…) moi-même je suis en clandestinité (…) », alerte-t-il.

Malgré cette « intimidation », l’activiste des droits humains promet  » de ne pas baiser les bras » et va poursuivre les dénonciation des violations des droits humains dans le territoire d’Irumu.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires