RDC : « Lisanga Boganga mérite un repos, après avoir utilisé les mêmes méthodes de déclarations tapageuses pour accéder au pouvoir » (M. Kankolongo)

RDC : « Lisanga Boganga mérite un repos, après avoir utilisé les mêmes méthodes de déclarations tapageuses pour accéder au pouvoir » (M. Kankolongo)

« Lisanga Boganga mérite un repos, après avoir utilisé les mêmes méthodes de déclarations tapageuses pour accéder au pouvoir. Le temps de déclarations politiques fondées sur des calculs individuels pour accéder au pouvoir est révolu », c’est en ces termes que s’est exprimé Médard Kankolongo, président national de Congo en avant, en réaction aux récentes sorties médiatiques de Lisanga Bonganga contre Félix Tshisekedi.

Pour Kankolongo, « autre temps, autres mœurs, Congo en avant regrette que Monsieur Lisanga Bonganga ne tire pas les leçons du passé. Après avoir appelé Monsieur Tshisekedi président de la République, il se rebiffe dans tout : c’est Monsieur Tshisekedi qui n’a pas gagné les élections, c’est Fayulu. De l’autre côté il va recevoir Jean Pierre Bemba pour être ensemble. De l’autre côté, c’est le ministre ».


« En fait, Lisanga Bonganga pense qu’avec les mêmes méthodes, il cherche à se positionner pour créer des dialogues imaginaires afin d’accéder au pouvoir. Notre génération doit s’opposer farouchement à Monsieur Lisanga Bonganga, d’ailleurs Lisanga mérite un congé après avoir clochardisé la jeunesse congolaise avec des positionnements purement égoïstes et personnels, il est grand temps que Lisanga sache qu’il ne peut pas continuer à utiliser les mêmes méthodes pour pour accéder au pouvoir », a déclaré Kankolongo à ACTU7.

Par ailleurs, il « demande à Félix Tshisekedi de ne pas écouter les cris de ses sirènes (de Lisanga) mais d’aller tout droit afin que l’Union sacrée arrive à résoudre les problèmes réels de congolais car comme dit-on le peuple d’abord ne doit pas être un slogan mais doit se matérialiser par des actions gouvernementales, d’un gouvernement responsable qui prendra en compte les désidératas de tout le peuple ».

Lisanga Bonganga, ancien ministre d’État en charge des relations avec le parlement, continue d’appeler à un dialogue entre le chef de l’État Félix Tshisekedi, Martin Fayulu candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018 et Joseph Kabila ancien président de la République, pour dit-il, « discuter et trouver les voies et moyens pour mettre fin à la crise de légitimité des institutions ».

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires