RDC/Insécurité dans l’Est : Katumbi appelle la population à plus de vigilance pour dénoncer les suspects

RDC/Insécurité dans l’Est : Katumbi appelle la population à plus de vigilance pour dénoncer les suspects

Le Président d’Ensemble pour la République, Moïse Katumbi, condamne des massacres à répétition qui se produisent dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué consulté dimanche 03 Janvier 2021 par ACTU7.CD, Moïse Katumbi a condamné les attaques meurtrières perpétrées par les groupes armés, le 31 décembre 2020, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.


Pour lui, aucune motivation politique ni intérêt économique ne peut expliquer une telle barbarie. Une barbarie, poursuit-il qui fait humilier le pays et discrédite les institutions.

Tout en condamnant cette enième attaque par des groupes armés incontrôlés, Ensemble pour la République exhorte la population dans cette partie de la République à plus de vigilance pour dénoncer les suspects et détecter tous les indices susceptible afin de faciliter les Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC à traquer et à anéantir ces éléments.

S’appuyant sur le caractère sacré de la vie humaine, consacré dans la Constitution, Ensemble pour la République affirme qu’il relève de la responsabilité de l’autorité publique de garantir le droit à la vie de chaque congolais, d’assurer la sécurité des populations sur toute l’étendue de la RDC.

« Une solution définitive doit être trouvée à cette tragédie. Il y va de la crédibilité des institutions et de la dignité de notre peuple », a conclu Moïse Katumbi.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires