RDC : Ex chef du M23, Jean Marie Runiga et son « Alliance pour le salut du peuple congolais » rejoignent l’Union sacrée

 

Le pasteur Jean Marie Runiga, ex chef du mouvement rebelle « 23 Mars » (M23) vient d’annoncer son adhésion à l’Union sacrée prônée par le Président de la République. Cette mesure est contenue dans un déclaration politique signée depuis le 30 décembre denier dont une copie est parvenue à ACTU7.CD. Dans ce document, M. Runiga indique que son parti, « Alliance pour le salut du peuple congolais (ASP) a été « particulièrement interpellé » par le discours du 5 décembre 2020 au cours duquel Félix Tshisekedi avait annoncé la fin de la coalition avec l’ancien chef de l’État.

Ainsi, M. Runiga annonce que son parti « soutient et adhère à la décision (…) de mettre un terme à la coalition FCC-CACH et de la remplacer par l’Union sacrée pour la nation ». Réputé proche du Rwanda, ce chef politico-religieux « salue les efforts » des présidents du Rwanda et de la RDC  » d’en finir avec les rébellions et l’insécurité endémique qui continuent à saper tout espoir de paix, de stabilité et de développement » aussi bien au Congo que dans toute la sous-région.

Lire aussi  Les rescapés des atrocités de Yumbi, réfugiés au Congo-Brazzaville veulent regagner la RDC

M. Runiga et son parti politique disent « soutenir toute initiative du Président de la République (…) visant à promouvoir la réconciliation nationale, la restauration de l’autorité de l’Etat, les droits de l’homme, l’intégration régionale, le retour de la paix et la sécurité à l’est de la RDC et dans la région de Grands Lacs ».


Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires