janvier 24, 2021

Union sacrée : « certains esprits pour exister ne doivent que parler de L. Mende » (Armand Munkulu, membre CCU)

Partager cet article

 

Le porte-parole de la ligue des jeunes de la convention des Congolais Unis (CCU) Armand Munkulu a, dans une sortie médiatique ce dimanche 24 janvier 2021 affirmé que  » certains esprits pour exister ne doivent que parler de Lambert Mende ». Ses propos font suite aux multiples sorties médiatiques des personnalités politiques qui n’ont pas apprécié la position de Mende d’adhérer à l’Union sacrée de Tshisekedi.

Pour ce cadre de la CCU, « les gens qui contredisent Mende n’ont en aucune fois dans leur carrière politique participé à une réunion des présidents du FCC. Et ne peuvent exister qu’en citant le nom d’une personnalité politique de la trempe de Mende. Depuis qu’il a annoncé son adhésion à l’Union sacrée et son soutien sans faille au programme du président de la République, sa côte dans les sondages est sur une pente ascendante ».

Ce membre de la CCU précise également qu’un « collègue de la ligue des jeunes du FCC, a dans une émission à la radio, centré son intervention sur la personne de Mende pour obtenir plus d’échos ». Il « trouve absurde que la politique devienne une question d’individus et pas des idées. Même scène cahotique avec un élu d’ensemble pour la République qui était de passage dans une chaîne de télévision, au lieu de faire des analyses constructives rimant avec les idées innovatrices, il a passé tout son temps en mentionnant le nom de Lambert Mende ».

À l’en croire, « toutes ces personnes veulent se faire un nom en critiquant l’initiateur de la CCU. Mais en réalité Lambert Mende est l’unique parmi les caciques de la plateforme FCC de dire haut et fort qu’il va faire le nécessaire pour convaincre les cadres restants d’embarquer au navire Union sacrée ».

Et de conclure, « Lambert Mende est également le seul parmi tous, qui s’est s’exprimé sur le respect de l’honorabilité du sénateur à vie Joseph Kabila, qui ne doit pas être bafouée au gré des circonstances. « Alors on doit avoir contredit Mende sur ça, c’est qu’en réalité on souhaite à ce que l’Union sacrée échoue, d’une part et pire, on souhaite à ce que l’honorabilité de Joseph soit mise à mal », a-t-il indiqué.

Osée Mfumfu


Partager cet article
Actu7.cd