RDC : La Lucha dresse « un bilan sombre de deux ans de Tshisekedi à la tête du pays »

 

Dans son rapport publié ce vendredi 12 février intitulé « Fatshimetrie », le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) dresse un bilan sombre de la deuxième année du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la tête de la République Démocratique du Congo.

À lire ce rapport, cet échec patant pour la population est dû aux rivalités politiques intenses au sein de la coalition gouvernementale Front Commun pour le Congo et le Cap pour le Changement, FCC-CACH, fondée sur « un deal opaque ».

Les auteurs de ce rapport motivent également leur position par le fait de la rupture de la coalition gouvernementale FCC-CACH qui a permis au Président Tshisekedi de former l’union sacrée de la nation. En clair, ils affirment que cette dernière (l’Union sacrée, ndlr) a occasionné une recrudescence de la corruption qui est le cheval de bataille du Président Tshisekedi et le débauchage des députés au niveau de l’Assemblée nationale. Ceci le pousse à conclure que l’année dernière était une année des actions politiques au détriment des actions sociales et économiques.

Lire aussi  La RDC arrache le soutien du Vatican dans la lutte contre l'agression rwandaise et l'exploitation illicite de ses ressources naturelles

Cependant, ce mouvement citoyen note également une violation intense de la constitution par le Président Tshisekedi et des lois ainsi que les textes en vigueur.

Pour sortir de ce tableau sombre, la LUCHA propose au Chef de l’État plusieurs alternatives notamment : le respect des lois du pays en matière des finances en assurant régulièrement aux provinces la retenue à la source de leurs recettes mobilisées ;

– Le respect de la constitution dans le combat d’émancipation contre l’ancien Président Joseph Kabila à travers la mise en place de l’union sacrée ;

– la mise en place des réformes institutionnelles et électorales importantes et veiller à la désignation ainsi qu’à la dépolitisation des animateurs de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires