Kananga : La population invitée à adhérer au processus de paix et de privilégier l’esprit d’écoute devant toute revendication (Mémo)

 

Les organisations de la société civile ont invité ce samedi 13 février 2021 à Kananga la population « à adhérer au processus de la paix en place et de privilégier l’esprit d’écoute devant toute revendication afin de mettre fin à l’insécurité dans la province du Kasaï-Central et particulièrement dans la ville de Kananga ».

Cet appel est contenu dans le mémorandum déposé ce même samedi à la mairie de Kananga à l’issue d’une marche de dénonciation de l’insécurité organisée par les associations de la société civile de cette ville. Ces organisations ont déploré « la perte en vies humaines et des dégâts matériels, la liberté des personnes réduite, la multiplicité des viols, violences et de vols à main armée perpétrés à travers toute la ville de Kananga par des personnes en uniforme non autrement identifiées, les crépitements nocturnes des balles par des personnes inconnues, cambriolages et destruction méchante de maison dans quelques quartiers » de cette ville.

Lire aussi  Bunia : Une station-service en feu, 2 morts et 8 blessés signalés

Face à cette situation, les cadres de la société civile recommandent à la population de « s’interdire de participer à la violence tribale, ethnique, clanique et religieuse ».


Ils ont également demandé aux élus nationaux et sénateurs de mener un plaidoyer auprès du gouvernement de la République Démocratique du Congo pour la prise des mesures urgentes de décrispation et d’apaisement afin d’arrêter toute insécurité dans la province.

Il convient de préciser que cette marche pacifique a été autorisée par l’autorité urbaine. Elle a été encadrée par la police nationale congolaise du rond-point Notre-Dame (point de départ) jusqu’à la mairie ( point de chute) sans incident.

Jérémie Descon Muambi à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires