Beni : encore 4 morts dans une nouvelle attaque ADF à Ruwenzori Oïcha

 

Les rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF) ont lancé une attaque la nuit du mardi 16 à ce mercredi 17 février 2021 à Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Les combattants ont massacré au moins 4 civils, selon le bourgmestre de cette commune rurale, Kikuku Nicolas.

La même nuit, la situation a été tendue; la population a été plongée dans une panique, suite notamment aux détonations d’armes lourdes et légères.


Les attaques des ADF se sont multipliées dans le territoire de Beni depuis fin 2020; plusieurs civils ont été tués dans ces incursions.

Dans une interview à la presse le mardi 16 février, le général Peter Chirimwami, commandant des opérations Sokola 1 a demandé aux civils de respecter les mesures de protection notamment en laissant l’armée faire des patrouilles dans leurs champs ou carrément accepter qu’elle les y accompagne.

Pour rappel, cette nouvelle attaque des ADF intervient au lendemain d’une autre qui a coûté la vie à au moins 10 civils à Kambatule-Libokora dans le secteur de Ruwenzori.

Lire aussi  État de siège : "Préoccupé" par la "dégradation" de la situation, ECIDE Nord-Kivu promet d'exiger le départ du Gouverneur militaire

 

Christopher Kambale

Lire aussi

Les plus populaires