Tshopo : 3 morts et 17 miliciens capturés dans un accrochage entre l’armée et des adeptes du mouvement « Nzambe Lumumba » à Kisangani

 

La ville de Kisangani, chef-lieu de la Tshopo, a connu une journée trop mouvementée ce 19 février 2021. Des hommes présumés miliciens du groupe « Simba » et les adeptes du mouvement religieux « Nzambe Lumumba » se sont affrontés avec l’armée dans un quartier de la ville.

D’après nos informations, c’est vers 9 heures que la présence de ces hommes a été signalée dans le quartier « Des Musiciens » dans la commune de Makiso non loin du gouvernorat de province.

À l’issue des accrochages entre ces groupes et les éléments des forces armées dépêchées sur le lieu, 3 personnes parmi lesquelles deux militaires et un assaillant ont été tués. Deux soldats loyalistes et un rebelle ont également été blessés dans cette fusillade, renseignent nos sources.

Par ailleurs, 17 miliciens ainsi que 19 de leurs dépendants, dont des femmes et des enfants, ont été appréhendés. Guy Lumumba, leader du mouvement religieux « Nzambe Lumumba » a également été arrêté.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires