février 23, 2021

RDC-insécurité dans l’Est : Au moins 30 morts dans 6 attaques des ADF en une semaine

Partager cet article

 

Les présumés rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF) ont attaqué des agglomérations du territoire de Beni au Nord-Kivu et d’Irumu en Ituri.

En une semaine soit du dimanche 14 au lundi 22 février, la société civile de Beni dit avoir recensé au moins 6 attaques de ces combattants, selon le conseil territorial de la jeunesse.

Au cours de ces attaques, une trentaine des civils ont été massacrés par les terroristes ADF.

“Dimanche le 14 nous avons perdu plus de 12 personnes à Ndalya (Irumu) aux côtés de plus de 100 personnes prises en notage et emmenées en brousse. Lundi le 15 à Ruwenzori plus de 8 personnes sont mortes, mardi le 16 février à Oïcha Kabanoke, 4 personnes sont mortes aux côtés de plus de 7 qui ont été prises en notage. Jeudi le 18 février, deux personnes ont été tuées aux côtés de 5 prises en notage. Dimanche le 21, 5 personnes viennent d’être abattues à Musandaba, ce lundi le 22, des convois des civils ont été embusqués sur la route Kasindi. Donc nous avons subi 6 attaques à l’espace d’une semaine et comptabilisons environ 175 personnes dont certains sont mortes et d’autres prises en notage”, a dit Janvier Kasayiryo, président du conseil territorial de la jeunesse.

Celui-ci dénonce le silence des autorités compétentes face à cette menace rebelle qui ne fait que s’accroître malgré les opérations de traque menées par les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Christopher Kambale


Partager cet article
Actu7.cd