Rutshuru : Les FARDC ripostent contre une attaque des M23/RDF à Rangira (alerte)

 

Les combats entre les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les terroristes du mouvement du vingt trois mars soutenus par l’armée rwandaise (M23/RDF) se sont poursuivis pour la énième fois dans la municipalité de Rangira, territoire de Rutshuru.

Depuis les après-midis de ce mercredi 24 août 2022, les détonations à l’arme lourde et légère se font entendre. La population demeure dans une psychose totale ; nombreux veulent vider la contrée, sous contrôle des M23 pour s’épargner du danger, signale-t-on.

Des premières informations, parvenues à ACTU7.CD, font savoir que les éléments des FARDC sont en train de riposter contre une tentative d’attaque de ces inciviques dans ladite contrée.


L’occupation de différents groupements du territoire de Rutshuru par les rebelles M23, a occasionné d’énormes dégâts au sein de la population. Plus de dix mille (10000) habitants selon la notabilité, ont fui leurs cités pour les milieux supposés sécurisés et vivent sans assistance aucune dans différents sites voire des familles qui les ont accueillis.

Lire aussi  Insécurité dans l'Est : Une pétition déposée à l'Assemblée Nationale pour "réclamer le port d'armes à certains civils volontaires pour traquer les ADF"

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires