Assassinat de l’ambassadeur italien : « Mon mari a été trahi par quelqu’un qui nous est proche, proche de notre famille », révèle Zakia Seddiki son épouse

 

Se confiant au journal italien « Messagero », la femme de l’ambassadeur de l’Italie assassiné le lundi dernier près de Goma a déclaré que son mari a été « trahi par un proche qui connaissait les faits et gestes du diplomate ». Zakia Seddiki, c’est d’elle qu’il s’agit, relève que la personne qui a trahi Luca, est « quelqu’un qui nous est proche, proche de notre famille », a-t-elle confié au quotidien de son pays.

D’après la veuve de l’ambassadeur Luca citée par le journal « Messagero », « quelqu’un qui connaissait ses déplacements a parlé, l’a vendu et l’a trahi », a t-elle ajouté depuis l’Italie et sans plus de précisions.

Luca Attanasio, 43 ans, circulait lundi dans la province du Nord-Kivu, près de la frontière avec le Rwanda, à bord d’un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) lorsque celui-ci a été pris dans une embuscade. L’ambassadeur, son garde du corps italien, le carabinier Vittorio Iacovacci, 30 ans, et un chauffeur congolais du PAM, Mustafa Baguma Milambo, 56 ans, ont été tués par balles.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires