Kananga/meurtre experts onusiens : la poursuite de l’audition du fédéral de l’UDPS et d’un animateur de la radio renvoyée à la prochaine audience

 

La cour militaire de l’ex Kasaï Occidental a, à son audience de ce mardi 09 mars 2021 à Kananga renvoyé à la prochaine audience, la poursuite de l’audition de Gabriel Ilunga, fédéral de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et celle de l’animateur d’une radio locale, cités comme renseignants pour avoir dans une émission radiophonique révélé que la montre de l’un des experts aurait été retrouvée au bureau de l’ancien administrateur de l’agence nationale de renseignements (ANR).

A la barre, Charles Boniface, animateur d’une émission dénommée  » noir sur blanc », tout en rejetant les propos qui lui sont attribués, a révélé à la cour qu’il est le président du conseil d’administration de la radiotélé Chrétienne et que si la cour avait besoin d’une quelconque émission enregistrée, elle devrait appeler le directeur de la radio.

De son côté le numéro 1 de l’UDPS en province, a souligné qu’il a été informé de ces propos juste sur les réseaux sociaux mais reconnaît tout de même avoir participé à l’émission  »noir sur blanc ».

Lire aussi  Haut-Katanga : Des hauts magistrats renouvellent leur serment au palais de la justice à Lubumbashi

N’ayant pas l’enregistrement sonore de cette émission, la cour a estimé que la poursuite de l’audition de ces deux personnes citées soit renvoyée à l’audience prochaine afin de lui permettre d’entrer en possession de cet élément.

Alors que le fédéral du parti cher à Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à Kananga et l’animateur précité, rentrent en hommes libres, l’audience de ce mardi 09 poursuit son instruction normale avec l’étude des relevés téléphoniques.

Il sied de rappeler que tôt le matin, plusieurs militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social étaient visibles devant la cour militaire de l’ex Kasaï Occidental pour accompagner leur fédéral qui est cité comme renseignant avec l’animateur de radio devant cette cour pour avoir dit dans une de ses émissions que la montre de l’un des experts aurait été trouvée au bureau de l’ancien administrateur de l’ANR. Sonia Rolley de la radio France Internationale, citée également comme renseignante dans ce dossier pour avoir produit plusieurs reportages sur le meurtre des experts de l’ONU, ne s’est pas présentée.

Lire aussi  Affaire Bukanga Lonzo : Matata Mponyo de nouveau visé par la justice

Jérémie Descon Muambi à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires