Ituri : La femme enlevée par des bandits armés à Some libérée après paiement d’une rançon de 3000 USD

 

La femme portée disparue avec son bébé d’environ deux mois après l’attaque des bandits armés au village Some, à 26 kilomètres au sud de Mambasa Centre, mercredi 16 mars 2021, est libre.

D’après les sources sécuritaires, cette femme, pharmacienne de son état, a été libérée après paiement d’une rançon de 3 mille dollars américains. Elle s’est retrouvée au village Manya, à près de 15 kilomètres à l’Est de Mambasa centre, après avoir été relâchée par ses ravisseurs. La femme et son enfant se portent bien. Ses ravisseurs n’ont posé aucun acte de violence envers elle. Elle est seulement fatiguée suite à la marche à travers la forêt, ajoutent les mêmes sources.

Des structures féminines de la société civile de Some ont condamné cet acte et appellent les autorités à veiller à la sécurité des personnes et de leurs biens. Au cours de l’attaque de ces hommes armés, une personne a été blessée et est morte quelques heures plus tard.

Lire aussi  5 ans décès Tshisekedi : l'UDPS/Kwilu dans une messe d’action de grâce à la paroisse Saint Hippolyte à Bandundu

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires