RDC : Alexander Zingman, un trafiquant d’armes américano-biélorusse arrêté à Lubumbashi « après avoir rencontré Joseph Kabila »

 

Un trafiquant d’armes à double nationalité a été arrêté le mardi 22 mars à Lubumbashi par les services spéciaux de sécurité de la RDC. D’après un journal Sud-africain qui livre l’information, Alexander Zingman, c’est de lui qui s’agit, « est tombé dans le filet de la Police après avoir rencontré l’ancien Président Joseph Kabila sur place dans la ville cuprifère ».

Une source proche de l’administration de Félix Tshisekedi citée par le canard sud-africain aurait confirmé les faits ajoutant que Zingman, après avoir rencontré Kabila, serait envolé de Kinshasa à Lubumbashi où il aurait été interrogé par la police sur ses affaires en RDC. Audition au cours de laquelle le trafiquant d’armes incriminé n’a pas pu expliquer le pourquoi de sa présence sur le sol congolais.

Alexander Zingman est à la fois Américain et Biélorusse et aurait, selon la source, des liens avec l’homme fort biélorusse Alexander Lukashenko. Voilà pourquoi, toujours selon notre source, « son arrestation a conduit à une intense activité diplomatique ». En effet, apprend-t-on, « les gouvernements des Émirats arabes unis et du Zimbabwe feraient tous deux, pression pour sa libération ». Pressions qui demeurent sans effet car l’intéressé est toujours aux mains des services sécuritaires de la RDC.


https://youtube.com/shorts/omXjbzzgt1Y

Lire aussi  RDC-Coronavirus : Une équipe de l'INRB dépêchée à Bagata dans le Kwilu

Le journal Sud-africain mentionne que Zingman est répertorié parmi les trafiquants d’armes entre la Zambie et le Zimbabwe. « Ce qu’il a nié », lit-on dans les colonnes du quotidien sudaf. Et la source de préciser que « Zingman avait proposé de vendre des armes à l’ancien Président Joseph Kabila dont les relations avec son successeur seraient tendues ». Néanmoins, affirme la presse sud-africaine, aucune preuve n’a été établie sur ces allégations.

Zingamn, la Zambie, le Zimbabwe et les russes

Un autre journal, cette fois-ci zambien, a rapporté que Zingman aurait organisé une réunion entre le Président de la Zambie Edgar Lungu et Alexander Mikheev, président de Rosoboronexport, la société d’État russe d’exportation d’armes. En juillet 2017, la Zambie aurait ainsi acheté cinq jets Sukhoi à la Russie.

A cet effet, Zingman aurait menacé de poursuivre en justice le journal d’enquête zambien Digger News en 2020 après avoir publié des photos de lui rencontrant à l’ambassade de Zambie à Moscou, le président Edgar Lungu et les hauts gradés de l’armée zambienne, y compris le secrétaire permanent à la Défense Sturdy Mwale, et le lieutenant commandant de l’armée de l’air zambienne, le Général David Muma, en 2016.

Lire aussi  Gouvernement Suminwa : Nommé Ministre, Constant Mutamba s’engage à « admistrer une thérapie de choc » à la Justice congolaise

Des photos à la disposition d’ACTU7.CD montre Zingman avec le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa à bord du jet privé de Zingman. Le Président de la Zambie que « Joseph Kabila a dernièrement rencontré lors de sa première sortie du pays après avoir quitté le pouvoir ». Le même Zimbabwe où le Général John Numbi proche de Kabila serait réfugié Il y a deux semaines.

R.M

Lire aussi

Les plus populaires