Dossier trafic d’armes : Félix Tshisekedi appelé à relever “toutes les troupes de la 32ème brigade” de Beni

 

Le Président de la République Félix Tshisekedi est appelé à retirer de la région de Beni (Nord-Kivu) tous les commandants et toutes les troupes de la 32ème brigade des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Selon un communiqué parvenu à ACTU7.CD vendredi 26 mars, le Cercle International pour la Défense des droits de l’Homme, la Paix et l’Environnement (CIDHOPE) dénonce la complicité des éléments FARDC et de l’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN) dans l’affaire de trafic d’armes dans cette région de l’Est de la République Démocratique du Congo.

“Le CIDHOPE appelle Son Excellence Monsieur le Président de la République et Commandant suprême des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et le ministre de la défense à agir dans l’unisson pour relever tous les commandants et troupes de la 32ème brigade à Beni en vue de renouveler le niveau de confiance déjà rompu entre les protecteurs qui sont les FARDC et la population civile qui est bénéficiaire des services”, lit-on dans ce communiqué.


Pour rappel, le lundi 15 mars dernier, un groupe de présumés trafiquants d’armes avaient été arrêtés à Beni avec des caisses de munitions. Parmi les incriminés, figuraient certains officiers militaires et des agents de l’ICCN du parc national des Virunga.

Lire aussi  Kidnapping des membres de la Task Force : La société civile de Mambasa "déplore un silence coupable du Gouvernement"

Christopher Kambale

Lire aussi

Les plus populaires