RDC : 153 civils tués en un mois par les terroristes DAECH dans les territoires de Beni et d’Irumu (CEPADHO)

 

Cent cinquante-trois civils ont été tués en un mois dans les territoires de Beni au Nord-Kivu et d’Irumu en province de l’Ituri par les terroristes de DAECH-RDC Forces Armées alliées (ADF).

C’est le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) qui a donné ces chiffres dans son bulletin d’information publié mercredi 31 mars et dont une copie est parvenue à ACTU7.CD.

Ledit document cite notamment l’attaque du mardi 30 mars à Beu-Manyama dans le groupement Batangi-Mbau, au nord-ouest du territoire de Beni, qui a coûté la vie à au moins 27 personnes. Ces massacres interviennent au lendemain de ceux perpétrés par les mêmes rebelles de DAECH-RDC (ADF) à Masekude dans le territoire voisin d’Irumu, ajoute cette structure de défense des droits humains.


Omar Kavota, vice-président du conseil d’administration du CEPADHO dénonce ces actes qu’il qualifie d’une barbarie devenue monotone. Il encourage les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les casques bleus de la MONUSCO à mener des actions anticipatives pour protéger les civils.

Lire aussi  Kasaï oriental/ lutte contre la criminalité: La PNC dispose désormais du centre de coordination des opérations (CCO) pour la contre-offensive !

Plusieurs attaques contre les civils ont été enregistrées au mois de mars dans plusieurs parties de Beni et d’Irumu.

 

Christopher Kambale

Lire aussi

Les plus populaires