Goma : Des mouvements citoyens décrétent 2 journées villes mortes pour exiger le départ de la Monusco

 

Des mouvements citoyens de Goma réunis en synergie viennent de décréter deux journées villes mortes. Il s’agit de la journée de jeudi 8 et celle de vendredi 9 Avril 2021 pour compatir avec la population de Beni meurtrie par l’activisme des rebelles ADF (Alliance des Forces Démocratiques et Alliées). À travers cette action, ces mouvements exigent aussi le départ de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo accusée de léthargie dans le massacre des civils.

Ils invitent à cet effet toutes les couches de la population à rester à la maison durant les deux jours pour interpeller les autorités à agir dans l’urgence.

Par ailleurs, ces mouvements citoyens préconisent une marche de sensibilisation ce mercredi 07 avril sur l’ensemble de la ville de Goma pour faire adhérer la population à cette initiative.


Dans la région de Beni, depuis le début de cette semaine, les activités socio-économique sont paralysées. Des mouvements citoyens ont décrété 10 jours sans activités pour réclamer la paix et exiger le départ de la Monusco « qui observe avec léthargie les massacres des civils ».

Lire aussi  Ituri : Deux morts après une attaque des inconnus armés à Kidaka

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires