Nord-Kivu : vive tension à la cité frontalière de Kasindi, la population refuse l’entrée des véhicules de la Monusco en RDC

 

La tension reste perceptible depuis le matin de ce mercredi 07 avril à Kasindi, cité frontalière de la République Démocratique du Congo située en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Un habitant sur place qui s’est confié à ACTU7.CD indique que des véhicules de la Monusco en provenance de l’Ouganda dépêchés en RDC « pour renforcer la FIB selon la demande du gouvernement congolais » ont été à la base de cette situation survenue depuis le matin.

En effet, depuis le 31 mars dernier, des associations manifestent pour exiger le départ de la Monusco. Du coup, les élèves qui partaient à l’école ont été contraints de retourner à la maison.


Des altercations entre jeunes manifestants et les éléments de sécurité sont signalées sur place. Les FARDC voulaient escorter lesdits véhicules mais la population les a bloqués et manifeste son refus.

Lire aussi  Beni : L'armée présente 14 ADF à la presse ce dimanche

Entre-temps, les activités socio-économiques et scolaires restent paralysées à Butembo et Beni. Le mouvement citoyen LUCHA appelle aussi la population à la désobéissance fiscale jusqu’au rétablissement de la sécurité.

Christopher Kambale

Lire aussi

Les plus populaires