Traque des usines de vente d’eau en sachet : Gentiny Ngobila met la main sur une entreprise d’un Congolais

 

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka vient de mettre la main sur un sujet congolais propriétaire d’une entreprise de commercialisation de l’eau en emballage plastique appelé communément « eau pure ». C’est dans l’enceinte d’une concession appartenant à une entreprise chinoise de construction, que ce recalcitrant a installé ses machines pour le conditionnement de l’eau dans des emballages plastiques et cela dans des conditions inappropriées et dépourvues de toute règle d’hygiène.

En présence de Madame la commissaire générale en charge de l’environnement, Laetitia Bena Kabamba, l’autorité urbaine a décidé que ce hors la loi soit mis à la disposition des services judiciaires pour avoir été en désaccord avec la note circulaire portant rappel du décret relatif à l’interdiction de la production, l’importation, la commercialisation et la vente d’eau en sachet plastique.

Déterminé à mettre fin à l’utilisation de ces emballages plastiques qui sont à l’origine de la dégradation de l’environnement, des bouchages de caniveaux et des inondations dans la capitale, Gentiny Ngobila ne ménage aucun effort pour redorer le visage de la capitale congolaise.

Pour ce faire, la commissaire générale à l’environnement qui accompagnait le Gouverneur de la ville, a, à cette occasion fait savoir qu’une brigade verte dotée des compétences d’officiers de Police judiciaires sera déployée à travers la ville afin de faire respecter les décisions de l’autorité urbaine.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires