Des morts dans les manifestations anti-MONUSCO : “Aucun policier n’a tué. Les victimes là, c’est entre vous” (PNC/Nord-Kivu)

 

Aucun élément de la police n’a commis de dérapage en tirant sur les manifestants lors de derniers soulèvements contre la Mission de l’organisation des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) dans quelques villes du Nord-Kivu.

Le Général Aba Van Ang qui fait cette mise au point, a réfuté, par ces propos, toute responsabilité dans le meurtre des manifestants à Butembo comme à Beni où quelques civils avaient trouvé la mort dans ces émeutes survenus depuis lundi 05 avril dernier et qui avaient duré plus de trois (3) semaines.

“Il n’y a pas eu de victime civile. Aujourd’hui, vous ne pouvez pas me dire qu’il y en a eu, sinon, dites-le moi ! Le policier a bien travaillé sans problème, ces victimes là, c’est entre vous. Je viens de Goma où les deux tribus s’affrontent, elles s’entretuent”, a dit d’un ton ferme le général Aba Van Ang, commissaire divisionnaire de la Police au Nord-Kivu au cours d’une interview accordée à la presse à Butembo le lundi 03 mai.

Pour rappel, des cas de morts avaient été signalés lors des manifestations anti-MONUSCO dans le Grand Nord-Kivu.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires