RDC: les confessions religieuses appellent à la « bonne volonté » des élus nationaux afin d’en finir avec les réformes électorales

 

Ce jeudi 13 mai 2021, les confessions religieuses se sont réunies en plénière pour réfléchir sur l’état d’avancement des travaux de la sélection des candidatures déposées dans les différentes confessions qui composent cette plateforme.

D’après Donatien Nshole, porte-parole de ladite plateforme et en même temps secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO),  » les travaux évoluent bien dans toutes les confessions religieuses, la sélection pour les candidats est faite, mais tout le regret reste du côté de l’Assemblée nationale qui ne progresse pas rapidement avec les réformes de la loi électorale ».

Pour ce qui concerne la cacophonie et la brouille qui gangrène la communauté musulmane congolaise actuellement, Donatien a noté également « qu’il a été question, au cours de cette réunion de tabler bien évidemment sur la situation qui prévaut au sein de la communauté islamique ». À l’en croire, les autorités compétentes sont déjà informées en vue « de trouver, en urgence, une solution pour que la paix règne chez les musulmans ».

Osée Mfumfu

Lire aussi

Les plus populaires