Affaire Kanga : l’étau se resserre sur Nsiala Nkanga Masamuna William, le père du joueur en fuite en Serbie

 

Des nouveaux éléments sur l’affaire du joueur Kanga accusé par la Fédération congolaise de football association (FECOFA) d’usurpation d’identité. A 24 heures du verdict de la Confédération africaine de football (CAF) attendu le dimanche 16 mai, l’étau se resserre désormais sur M. Nsiala Nkanga Masamuna William.

Le père biologique de fameux Guelor Kanga alias Kiaku Kiaku Kiangani aurait fourni des renseignements aux services gabonais. Des documents qui auraient permis à Guelor Kanga de disposer d’un faux acte de naissance et d’un faux passeport gabonais. Nsiala Nkanga Masamuna William se serait déclaré citoyen gabonais sous le nom de William Kanga. Une manière pour lui de voler au secours de son fils évoluant pour le compte de l’équipe nationale du Gabon.

Côté RDC, les services compétents seraient entrés dans la danse. Ils auraient aidé la FECOFA à retrouver les copies et les numéros de deux passeports congolais délivrés à Nsiala Nkanga Masamuna William par les Affaires étrangères. Le premier, déjà expiré, l’a été en 2013, et le deuxième en 2020, apprend-t-on. Mais l’intéressé ne réside plus à Kinshasa depuis que l’affaire est révélée au grand jour. Le père de Guelor Kanga se trouve actuellement en Serbie aux côtés de son fils qui évolue à l’Étoile rouge de Belgrade.

Lire aussi  Crise à l'UDPS : Des parlementaires debout invitent Tshisekedi à s'investir pour le respect de l'article 26 et la réconciliation avant le congrès

La FECOFA marque des nouveaux points dans ce contentieux qui a comme enjeu une place à la phase finale de la CAN 2021 au Cameroun. Plus qu’un jour pour le verdict de la CAF.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires