Nouvelle étape dans l’affaire Kanga : la FECOFA et la FEGAFOOT convoquées à la CAF le 24 mai à 12 heures

 

Congolais et Gabonais entrent dans une nouvelle étape dans l’affaire d’usurpation d’identité du joueur Guelor Kanga alias Kiaku Kiaku Kiangani. D’après certaines indiscrétions, la Fédération congolaise de football association (FECOFA) et la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) sont toutes les deux convoquées pour le lundi 24 mai à 12 heures heure de Kinshasa à la Confédération africaine de football (CAF).

S’agit-il du rendement du verdict après que la CAF soit en possession de tous les éléments des différentes parties ou une dernière confrontation avant que la commission jury disciplinaire ne lève une dernière option ? Tout est possible et le suspens continue de gagner dans les deux camps. Côté congolais comme gabonais on croise les doigts et on reste suspendu à la décision de l’instance faîtière du football africain.

La commission jury disciplinaire de la CAF ne s’est pas prononcée le dimanche 16 mai sur la réserve émise par la FECOFA. La requête de la RDC est initiée en rapport avec la prétendue usurpation d’identité du joueur Guelor Kanga ayant joué les éliminatoires de la CAN 2021 dans les rangs des Panthères du Gabon.

Lire aussi  Stade des Martyrs : le Gouvernement va commander 100 000 sièges pour couvrir l'ensemble du stade

Toutes les sources contactées par ACTU7.CD et notamment les dirigeants de la FECOFA se sont accordés à dire que ce verdict ne devrait pas tomber le dimanche dernier. Nos fins limiers à la FECOFA affirment que la CAF, tout en reportant de nouveau le verdict, n’aurait pas pris les soins d’avancer une nouvelle date pour des raisons non expliquées. Ni le secrétaire général de la FECOFA et moins encore les membres de la Direction de communication de cette instance sportive n’ont répondu à la préoccupation du média non-aligné quand à ce.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires