Xénophobie : l’artiste musicien chrétien Aimé Nkanu agressé par un Algérien en France

 

En séjour à Paris en France, l’artiste musicien chrétien congolais Aimé Nkanu a été victime de la xénophobie le dimanche 6 juin. Ce chantre mieux connu dans les milieux de la musique chrétienne en RDC a fait l’objet d’une agression de la part d’un Algérien. Il affirme avoir saisi la justice française pour obtenir réparation des préjudices causés.

Dans ses comptes réseaux sociaux, Aimé Nkanu déclare que « je suis victime d’agression de la part d’un Algérien en France ». Et de poursuivre : « nos frères arabophones doivent arrêter avec ce complexe et violence vis-à-vis des noirs… ». L’auteur de la chanson « Je dois partir » exprime, à la même occasion, son besoin d’avoir en urgence un avocat de plus à sa cause.

« J’ai pardonné, mais la Police française étant déjà saisie de l’affaire, la procédure enclenchée ira à son terme », fait-il savoir sans donner les circonstances dans lesquelles l’agression a eu lieu.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires