Beni : La protection civile notifie 1386 ménages ayant des déplacés

 

Le service de la protection civile de la ville de Beni au Nord-Kivu a enregistré plus au moins mille trois cent quatre-vingts-six (1386) ménages ayant des déplacés qui ont fui les attrocités commises par les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans certaines entités du territoire de Beni. Parmi eux, l’on note également des personnes ayant fui les effets collatéraux de l’éruption du volcan Nyiragongo de Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu.

Selon le coordinateur du service de la protection civile en ville de Beni, Jean Paul Kapitula, une réunion est en vue avec tous les partenaires notamment les collègues membres de la synergie, les autorités et les partenaires humanitaires pour détailler la situation.

 » Je remercie les chefs de bases qui ont partagé l’effort pour amener nos équipes vers les ménages qui sont venus de Goma également des gens qui fuient les nouvelles violences dans le territoire de Beni », a dit Jean-Paul Kapitula.

Par ailleurs, il indique que quarante pourcentages (40%) de ces déplacés sont ceux venus de Goma et soixante pourcentages (60%) du territoire de Beni.

En territoire de Beni, les groupes armés ne cessent de commettre des exactions au sein de la population, malgré que la ville de Beni est sous état de siège décrété par le Président de la République. Voilà qui justifie le déplacement quelquefois massif de la population qui cherche à trouver refuge dans des zones dites sécurisées.

Héritier Kazadi, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires